Archivio Attivo Arte Contemporanea
http://www.caldarelli.it


Galleria d'Arte Il Salotto via Carloni 5/c - Como - archivio storico documentativo

CHIACCHIERE LUNATICHE
RICORDI - RIFLESSIONI - PROGETTI - RACCONTI - DOCUMENTI

 

"ENTRETIENS SUR LA PLURALITÉ DES MONDES"

1686

 di

BERNARD LE BOUYER DE FONTENELLE

(pagina a cura di Erlene De Rossi - pseud.)


Nell'illustrazione che riportiamo, tratta dalla riedizione  del 1826 del libro di Bernard le Bouvier de Fontenelle
 troviamo un cosmo "per signore" come recita il sottotitolo  in copertina
 "PRÉCÉDÉS DE L’ASTRONOMIE DES DAMES PAR J. DE LALANDE.




 Per Fontenelle
« La Nature est un grand Spectacle qui ressemble à celui de l'Opéra ».
la macchina "teatrale" che la sottende  aspetta solo di essere mostrata :
« Je n'ai qu'à tirer le rideau, et à vous montrer le Monde. »

La  prima edizione del libro del 1686, era divisa in cinque capitoli mantre, un sesto vi si aggiunse l'anno successivo e contestualmente apparvero delle modifiche nei sottotitoli agiungendovi: Premier soir, Que la Terre est une planète qui tourne sur elle-même, et autour du Soleil. Second soir, Que la Lune est une Terre habitée. Troisième soir, Particularités du monde de la Lune. Que les autres planètes sont habitées aussi...).

In questa seconda immagine, tratta da una edizione del 1733,
lo schema astronomico compare inserito nel cielo di un giardino, con dei precisi riferimenti simbolici.



Si racconta che Fontenelle, per ilpersonaggio femminile del suo libro, si sia riferito alla marchesa di La Mésangère (1658-1714). Essa possedeva un castello con un parco disegnato da Le Nôtre et Le Brun. La scena dell'immagine sopra riportata, nel suo insieme costituisce una immaginazione onirica intrisa di magia poichè è una scena noturna benchè compaia il Sole, circondato dai sette pianeti allora conosciuti, circondati a loro volta dai loro satelliti. In alto a destra compaiono due stelle fisse « qui sont autant de soleils dont chacun éclaire un monde ».


Ma la Luna, e gli altri pianeti, sono abitati?...

Nel libro se ne argomenta a lungo...

[...]

vous ne serez pas si surprise d’entendre dire que la lune est une terre comme celle-ci, et qu’apparemment elle est habitée. Je n’ai pourtant jamais ouï parler de la lune habitée, dit-ellé, que comme d’une folie et d’une vision. C’en est peut-être uneaussi , répondis-je. Je ne prends parti dans ces choses-là que comme on en prend dans lesguerres civiles, où l’incertitude de ce qui peut arriver fait qu’on entretient toujours des intelligencesdans le parti opposé, et qu’on a des ménagements avec ses ennemis mêmes, pourmoi, quoique je croie la lune une terre habitée, je ne laisse pas de vivre civilement avecceux qui ne le croient pas, et je me tiens toujours en état de pouvoir me ranger à leur opinionavec honneur, si elle avoit le dessus; mais en attendant qu’ils aient sur nous quelque avantageconsidérable, voici ce qui m’a fait pencher du côté des habitants de la lune. 

[...]



per chiacchierare con la luna scrivere o inviare materiali a
chiacchierelunatiche@caldarelli.it

HOME | TORNA